Economie de la contribution – La suite

Pour prolonger la réflexion engagée avec le collectif Catalyst, nous avons organisé à Mutualab une nouvelle journée de restitution / refléxion sur le thème. Ce qui depuis les premières journées de mai ont expérimenté les dons via Liberapay ont pu faire part de leur impression. Ce qui a suscité pas mal de réactions… notamment de la part de participants qui n’étaient pas présent aux premières rencontres. On a parlé de dons, de droit social, de code social, d’open source et de creative commons, bref ce fut riche !

 


Travaux d’été

Avec l’arrivée du soleil et des vacances, les réunions physiques s’espacent… Mais on trouve toujours à s’occuper. Avec le collectif Point Communs, nous en avons profité pour (re)lancer les chantiers de design et développement des sites du portail des communs. Un ensemble de sites d’infos, vulgarisation, échanges, etc… commencent à voir le jour :

  • http://lescommuns.org/
  • http://assembleedescommuns.org/
  • http://chambredescommuns.org/
  • http://agenda.lescommuns.org/
  • http://www.les-communs-dabord.org/

Un travail important a été fait pour tenter d’unifier les chartes graphiques de chacun des sites, passer de l’un à l’autre… Il y a encore du boulot, mais ça avance !


Journées au vert – 27e région

C’est la saison des AG. Après celle de l’association ANIS, où il a été en partie question de communs, j’ai participé à l’assemblée générale de la 27ème région. Cette association oeuvre depuis plusieurs année sur la question du design des politiques publiques. En dehors de l’AG « classique », j’ai été invité à rejoindre le conseil d’administration. Aussi pour les 2 prochaines années j’essayerai d’apporter un point de vue sur la question des communs qui a bien besoin de s’intéresser à cette notion de design de politiques publiques.

Dans la foulée, la 27eme région organisait ses journées au vert, temps fort de la communauté élargies autour de l’association. De nombreux débats avec en trame de fond la question du militantisme professionnel. Vaste question ! Durant 2 jours, on y a parlé de biens communs un peu, de modèles économiques, de liens entre les secteurs privés, publiques et associatifs, de projet politique…


Economie des communs

On cogite ! Dans la lignée des premiers rendez-vous autour de la rémunération de la contribution, on en a profité pour faire un point sur les retours des participants et lister ce que l’on pourrait mettre en oeuvre par la suite… A suivre donc…


Fête la friche de la Musique

Le collectif Fête la friche s’est donné pour but de se réapproprier l’espace de la friche Saint-sauveur à Lille. Après une chasse aux oeufs de pâques, le collectif propose une fête de la musique à daire soi-même. L’équipe fourmille d’idée, il leur manquait juste un peu de présence en ligne. Je leur est donc proposé de monter rapidement un petit site sous wordpress.com en partant des élements de l’affiche et de la page Facebook. Et bien c’est chose faite, et c’est par ici : http://fetelafriche.wordpress.com. Raison de plus pour participer !


Le logo Liberapay

Comme je l’explique dans ma page sur la contribution, j’ai choisi de passer par Liberapay pour collecter les dons récurrents liés à mes contributions. Je cherchais aussi contribuer simplement à ce projet qui m’aide dans le mien. Je suis donc aller fouiller sur l’outil de reporting (issues) du github du projet. J’y est trouvé mon bonheur dans les labels « UI » (interface utilisateur) et je me suis lancé dans la proposition d’un petit logo pour la plateforme. J’avoue c’était aussi intéressé : le widget que vous voyez dans la colonne de gauche ici, ne me plaisais pas vraiment. Et voilà, quelques changes plus tard, Liberapay à un nouveau logo, et mon site un widget plus sympa à mon goût !

J’ai plusieurs contributions en cours pour le moment, mais je pense certainement refaire un tour sur github pour y trouver quelques idées à amener au projet.


Rétribuer la contribution

Les deux jours sur la rétribution ont bien eu lieu ce lundi et mardi et, de mon point de vue, c’est un succès !

D’abord parce que sur un sujet comme celui là, en semaine, une journée et demi complète, ce n’est pas toujours évident d’avoir du monde, et pourtant la salle était pleine. Ensuite parce que les échanges ont vraiment été riches de point de vue. En ce qui me concerne, le lundi matin fut le plus intéressant, notamment sur la question des systèmes « donner ce que vous voulez » / « prenez ce que vous voulez ». Merci à Marion et Simon pour avoir porté le plus gros de l’organisation.

Pour trouver un peu plus d’infos, c’est sur le wikiversité de Catalyst.


Un portail pour les communs

Une petite équipe s’est constitué autour de l’idée de créer une page vitrine francophone pour présenter très simplement l’idée des communs. Le genre de lien que l’on donne quand on vient de parler 5 minutes à quelqu’un à qui les communs ne disaient jusque là vraiment rien. Une charte graphique est en train de se mettre en place ( qui se répercutera sur les sites de l’assemblée et de la chambre des communs), les contenus sont prêts.

D’ici peu la page sera disponible sur lescommuns.org et décliné en thème WordPress. A suivre très bientôt.


Reconquérir les rues

Quand j’en ai commencé la lecture, j’ai eu un peu peur d’être face à un ouvrage un peu trop technique sur les questions d’urbanisme. Mais dès les premiers chapitres, on rentre avec facilité et enthousiasme dans la problématique. L’auteur n’hésite pas à rentrer dans le sujet par des « plantages », des projets auxquels il a participé et qui ont aboutis au quasi opposé de ce qu’il souhaitait. Au fil des exemples, le principe qu’il expose de « stérilisation » de l’espace public devient assez évident : la gouvernance de l’espace public, en interdisant voire même en empêchant de faire, a conduit à rendre impossible toute pratique spontanée  ou collective de la rue.

Pour autant, la seconde partie du livre donne de nombreuses pistes de réappropriation autour d’exemple désormais célèbre comme Fribourg-en-Brisgau, notamment sur le traitement des frontages, ces petites zones situées entre les facades et la chausée. Il y dans ces pages déjà bien des idées, facilement réalisables, pour « reprendre pied » dans l’espace public, reste à s’en emparer.


Atelier Arduino

Aujourd’hui à Mutualab, j’ai animé un petit atelier de découverte de l’Arduino pour qui voulait. Sans pré-requis ni en électronique ni en programmation, on était 6 pour commencer à faire clignoter quelques LED.


Pimp my Kitchen

Armée de bras, de bonne volonté et d’un tas de compétences diverses, une petite équipe de coworker de Mutualab s’est attaqué à la réfection de la cuisine. On partait de loin mais le résultat est à la hauteur des efforts ! J’y ai modestement contribué à coup de scie circulaire dans les plans de travail, de pinceau et de vernis.


Shiffman on Youtube

Tout est bon dans Shiffman. Le jour où j’ai commencé à mettre le nez dans Nature of Code, un vortex s’est ouvert sous mon clavier. Depuis je ne rate aucune vidéo de Shiffman !


Les flyers…

Ca y est les évènements sont calés. Il y aura donc une journée et demi d’ateliers, débats, sur les monnaies et les rétributions de la contribution. Beau programme pour la première journée : http://catalyst-initiative.org/rencontre-23-mai/

Et les fameux flyers:

flyer2flyer1

On espère vous y voir !


La Chambre des communs

// To be done. En attendant : www.chambredescommuns.org


Assemblée des communs

Hier j’étais à l’assemblée des communs de Lille. Le rendez-vous était fixé à 12h à la MRES. Après le tour des actus, j’ai animé un petit atelier de présentation des communs. Même si je passe mon temps en ce moment à parler des communs, ça fait toujours autant plaisir de faire découvrir et de débattre du sujet. On a profité de l’assemblée pour faire un petit point sur l’évènement sur les monnaies et la rétribution de la contribution. Les flyers sont quasiment prêts. A suivre..